RÉSIDENCES D'ARTISTES À L'ÉCOLE

Il nous arrive de nous poser. Oui oui.

Parce que nous aimons prendre le temps de nous immiscer dans nos communautés, de réfléchir, d'explorer, ensemble. 

De partager notre regard sur le monde, à travers l'art vivant.

Les résidences d'artistes à l'école sont des projets d’expérimentation de longue haleine.  Pour les élèves, c'est une invitation à prendre part au processus de création de l'artiste, d'explorer une démarche, de s'investir dans un projet de création spécifique pendant 8 à 12 semaines.

 

C’est aussi une opportunité pour les enseignants de se ressourcer, d’établir une relation privilégiée avec l’artiste et de partager les savoir-faire.

Ces projets se déroulent dans le cadre du volet Une École accueille un artiste du programme la Culture à l’École.  Des ateliers ponctuels sont également disponibles.

Pour consulter notre inscription au

Répertoire des Artistes à l'école:

https://cultureeducation.mcc.gouv.qc.ca/repertoire/58314


 

Photo Nature qui m'habite 2.jpg
DSCF7068---.jpg
DSCF7500---.jpg

ENTRE LA PLUME ET L'ÉCORCE

Projet réalisé à l'École aux Iris, Îles-de-la-Madeleine, hiver-printemps 2022

Entre la Plume et l'Écorce vise à poursuivre notre exploration des thématiques des oiseaux et de la forêt.  Entre la conception de masques, d'images et de fresques, nos créations misent sur le travail du papier, l'utilisation du textile, le modelage et la transformation photographique.  Des sorties en forêt avec de petits groupes d'élèves permettent aussi de récolter des images et des textures sonores.  Une installation ouverte à la communauté est prévue au printemps 2022.

Photo Nature qui m'habite 1.jpg

LA NATURE QUI M'HABITE

Projet réalisé à l'École la Rose-des-Vents, Stornoway, hiver-printemps 2021

Artiste invitée: Noémie de Pas

Dans La Nature qui m’habite, nous avons entrepris d'étranges métamorphoses ornithologiques. Nous avons exploré la conception de nids à différentes échelles, dans une approche de travail en forêt et de réflexion philosophique sur notre lien au vivant.  La cueillette de matériaux issus de l’environnement immédiat est apparue comme l’un des piliers de cette démarche. Au terme du projet, un parcours déambulatoire a pris forme dans le boisé de l'école.

7C.jpg

PAR-DELÀ L'HORIZON

Projet réalisé à l'École centrale de Havre-aux-Maison, Îles-de-la-Madeleine, décembre 2020

Cent-dix élèves répartis en six classes. Quatre rencontres artistiques avec chacune d’entre elles. Vingt-deux pinceaux. Cent-quatre-vingts mètres de papier. Huit teintes de bleus incandescents…. et quelques éclaboussures d’orangés. Huit-cent-trente-quatre images alliant l’immensité au microscopique, l’abstrait au figuratif. Une installation, composée de six grandes voiles, quarante-trois poissons et deux poèmes. Beaucoup d’histoires de navigation dans le golfe du Saint-Laurent et un plaisir fou à plonger goulûment dans ce grand déploiement de matière, qui s'est articulé comme une rencontre avec le territoire.

Bonne photo site.jpg

NAVIGUER L'ÉCHO DE L'ÉCUME

Projet réalisé à l'École Lambert-Closse, Mile-End, Montréal, hiver 2020

Artiste invitée: Emmanuelle Calvé

Inspiré de l'univers de L'Écho de l'écume, ce projet mené auprès des 14 classes de l'école a permis d'allier théâtre et arts visuels dans une proposition où textures, couleurs et images océanes ont déferlé dans l'atelier des artistes.   Un partenariat avec la Maison de la Culture du Plateau Mont-Royal a également permis aux élèves d'assister au spectacle L'écho de l'écume dans le cadre d'une sortie scolaire culturelle.

Crédits photos: Noémie de Pas, Maude Jomphe, Éric Lesage,  Karine Gaulin